Rechercher : dans




Plaisir sexuel Féminin

Le plaisir sexuel féminin est une sensation extrême ressentie par la femme au moment où sa tension sexuelle semble atteindre son apogée. Ce plaisir s’apparente à une sorte de léthargie agréable où la jouissance atteint un point de non-retour.



L’euphorie dure quelques secondes, le temps de deux à trois contractions musculaires et s’ensuit un relâchement de la tension sexuelle où la femme se sent apaisée et détendue. Selon une étude menée en 1966 par William Masters, un gynécologue-obstétricien et Virginia Johnson, une psychologue, il existe 4 phases dans la réponse sexuelle.

L’excitation et le plateau sont les deux premières phases de la stimulation sexuelle, évoquant le début du désir et l’évolution du plaisir sexuel. Arrivé à la troisième phase qui est l’orgasme, le plaisir atteint son sommet.

L’orgasme de la femme s’inscrit donc dans cette troisième phase où l’ensemble des muscles de l’anus, du périnée et des organes génitaux se contractent en signe d’un plaisir autant physique que mental et/ou émotionnel. L’orgasme féminin peut être obtenu en solitaire ou à deux, en stimulant directement le clitoris ou pendant le coït.

De ce fait, le plaisir sexuel féminin se subdivise en deux types d’orgasmes : l’orgasme clitoridien et l’orgasme vaginal. Cependant, les théories des sexologues, des psychanalystes et du corps médical divergent, dans l’approche de cette subdivision, cultivant davantage le mystère autour du plaisir sexuel féminin.

Le fonctionnement du plaisir sexuel féminin

L’atteinte de l’orgasme débute généralement par une stimulation clitoridienne remplie de douceur et de sensualité, ou encore par un coït rythmé par les frottements autour du fameux point G, une zone spongieuse à l’intérieur du vagin où se rassemblent les terminaisons nerveuses qui véhiculent le plaisir sexuel chez la femme.



L’excitation de la femme commence à croître en même temps que sa tension nerveuse. Si la stimulation des zones érogènes est bien cadencée et régulière, le plaisir de la femme peut atteindre son paroxysme et le cerveau répond en conséquence. Les muscles du vagin, de l’utérus, de l’anus ainsi que le muscle constricteur de la vulve se contractent pendant qu’une poussée d’endorphine se fait sentir dans l’ensemble du corps.

Les pupilles légèrement dilatées, le vagin lubrifié et la respiration saccadée, la femme sombre agréablement dans une extase extrême. L’orgasme féminin n’est pas un phénomène généralisé et son déclenchement dépend des dispositions psychologiques, affectives, physiologiques et anatomiques de chaque femme.

Il est donc souvent probable que la femme n’atteigne pas l’orgasme au cours d’un acte sexuel. Néanmoins, cela ne l’empêche pas de ressentir du plaisir car l’intensité du plaisir sexuel féminin est très variée. En effet, pendant un orgasme d’une intensité maximale, la femme peut subir de violents spasmes secouant son corps tout entier.

A faible intensité, les effets de l’orgasme n’agissent que sur les zones englobant le clitoris, le vagin et l’anus.




 


Decouvrez la Boutique Sexy Numero 1 !

Decouvrez la Boutique Sexy NUMERO 1 Lovissime.com et tous ses rayons lingerie sexy, accessoires coquins et sextoys, produits bien etre et massage, idees cadeaux sexy, tout le plaisir est sur Lovissime !



Secret Minceur

Femissima enquete pour vous !

  Voir le dossier

Les sextoys et vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Bas et Jarretelles

  Bas & Jarretelles







Divers